Transformation

Le groupe SOMDIAA dispose de huit sucreries et de trois moulins qui lui permettent de produire du sucre raffiné, de la farine et des aliments pour animaux.

Nous transformons les matières premières pour créer du sucre, de la farine et des aliments pour animaux. SOMDIAA applique au quotidien une démarche qualité ambitieuse afin d’améliorer son processus industriel et de diminuer son empreinte environnementale.

Sucrerie

L’activité sucrière est l’activité historique du Groupe. Elle se déroule en 4 étapes :

  • La culture de notre unique matière première : la canne à sucre
  • L’extraction du sucre naturel
  • Le raffinage, qui permet la production de différents types de produits
  • L’agglomération et l’ensachage

Les sucreries du groupe SOMDIAA

Localisation des huit sucreries du Groupe :

En 2013, les sucreries du groupe SOMDIAA ont produit 350 000 tonnes de sucre, exclusivement commercialisés sur les marchés locaux.

LA TRANSFORMATION DU SUCRE

Minoterie

La minoterie est l’industrie de la transformation du grain de froment (blé) en farines adaptées à l’utilisation des artisans et des industriels (boulangerie, pâtisserie, viennoiserie, biscuiterie, pâtes alimentaires).

Les moulins du groupe SOMDIAA

Somdiaa-transformation-somdiaa-SGMCLe groupe SOMDIAA dispose de quatre moulins :

  • 1 au Cameroun, à Douala (SGMC)
  • 1 au Gabon, à Libreville (SMAG)
  • 1 au Togo, à Lomé (SMGT)
  • 1 à La Réunion, à Saint-Pierre de la Réunion (COGEDAL)

En 2013, les moulins du groupe SOMDIAA ont produit près de 200 000 tonnes de farine, exclusivement commercialisées sur les marchés locaux.

LA TRANSFORMATION DU BLE

Alimentation animale

Le groupe SOMDIAA destine une partie de la production de ses co-produits à l’alimentation animale. Cette filière permet de valoriser l’ensemble des matières premières issues du processus de transformation. Cette production, principalement encadrée par la SMAG, a une capacité de près de 50 000 tonnes par an.

En 2013, 20 000 tonnes d’alimentation animale furent vendues aux éleveurs.

L’ALIMENTATION ANIMALE